Lumix GH4, un K pour conjurer le 4 !

Image

Annoncé cette nuit, ce saint-gral de la vidéo low-cost nippon porte bien le chiffre 4 qui fait pourtant défaut là-bas dans toutes les dénominations d’appareils, car sensé porter malheur sur l’archipel.

Il suffit de voir les autres gammes qui passent directement du 3 au 5 comme le Lumix DMC-G3 qui passe directement au 5…

Ses spécificités ont en tout cas de quoi nous rassurer, nous les vidéastes et définir le postulat que le 4 associé à la lettre K ne porteront pas la poisse à ce nouveau venu qui devrait être promis à un bel avenir !

Le capteur micro4/3 reste un CMOS de 16Mp épaulé par un nouveau processeur Venus Engine à 4 coeurs qui est censé améliorer le rolling shutter, la sensibilité (portée à 25 600 ISO) et le bruit du capteur.

Je vous laisse apprécier les autres spécifications fort alléchantes :

Captation aux résolutions vidéo qui s’étendent de la HD jusqu’au vrai 4K à 4096 x 2160 en passant par l’UHD à 3840 x 2160.

De l’ AVCHD et MOV jusqu’à 200 Mb/s qui reprends le principe de l’AVC-Intra cher à Panasonic (qui code donc en images pleines à plus haut débits tout en restant basé sur la norme MPEG4)

Des cadences d’images variables (Variable Frame Rate) sont promises de 2 à 96 images/secondes (HD) pour des ralentis et accélérés sans post-prod. Les autres cadences sont usuelles et s’étendent de 23,98 i/s à 30 i/s en passant par le 60i/s également en HD.

Du zébra et peaking sont également de la partie pour l’aide à la mise au point et l’ouverture.

Le nouveau viseur OLED couvre 100% du champ avec un grossissement  0,67x pour une définition de 2,5 Mp. Quand à l’écran articulé de 3 pouces (OLED) il offre une définition de 1’037’000 pixels.

L’entrée micro et la sortie casque restent de mise comme sur le GH3 et arrive également le WI-FI et NFC pour la liaison et le contrôle sans fil à distance et un mini HDMI avec sortie clean 4:2:2 en 10 bits qui ravira les techniciens en post-prod !

Des nouveaux modes gammas (enfin !) sont proposés pour toutes les circonstances et donc adaptés pour les reportages et la fiction ainsi qu’un nouvel autofocus amélioré avec 49 collimateurs avec rafale à 12 images secondes !

L’obturateur qui monte maintenant à 1/8000e ou 1/250 avec flash est prévu pour 200’000 prises de vues dorénavant, tout comme les reflex pros.

L’enregistrement se fait sur des cartes SD ou sur les nouvelles SD UHS-II qui sortent bientôt et qui supporteront les débits portés à 200M/bits sur le GH4 !

En option nous retrouvons également le grip DMW-YAGH avec les connectiques XLR et HD-SDI et surtout le contrôle du niveau sonore avec alimentation phantom et entrée 12 volts et time-code intégré pour une orientation résolument pro.

la SONY FDR-AX100 (dont je vous avais parlé ici ) et le CANON EOS-1D ont un peu du souci à se faire ces prochains mois à moins d’une baisse de prix (Impossible chez CANON) ou des mises-à-jour des ces gammes.

Je vous rappelle qu’on peut toujours gonfler en full-frame le capteur des micro 4/3 grâce à l’adaptateur speed-booster de Metabones afin de gagner en profondeur de champ et en ouverture !

La sortie est prévue courant mars à un prix équivalent ou un peu supérieur au GH3

Merci également en passant à Panasonic de ne pas imposer ces stupides cartes P2…

Image

Publicités

4K, Thunderbolt et CES

Maintenant que les vacances sont finies, il est temps de faire le point sur les nouveautés et annonces de ce début d’année.

Le CES de Las Vegas (qui inclut plus de plus de 3200 exposants , y compris les fabricants, les concepteurs et les fournisseurs de matériel de technologie grand public) et qui se tient du 7 au 10 janvier y va de ses annonces principalement axées autour de la 4K sur les moniteurs informatiques (Ultra HD plutôt en 3840×2160) .

C’est clairement le nouvel eldorado de consommation marketing des constructeurs après le pilonnage lamentable de la 3D ces 3 dernières années. La bonne nouvelle, c’est que les constructeurs historiques (et également les intégrateurs chinois) y vont de leurs annonces qui présume d’une rapide baisse de prix à peine sortis. Nous avons déjà ASUS, Lenovo, Philips et SHARP (le seul réellement compatible actuellement avec le nouveau Mac Pro mais encore trop cher) qui sortent leur dalles démarrant à 28 pouces et 800 dollars (ASUS)Lenovo ThinkVision Pro2840m

L’autre bonne nouvelle semble être (enfin) le début de la démocratisation du Thunderbolt avec l’annonce de produits compatibles avec la norme 2. Comme quoi le lancement du nouveau Mac Pro était réellement nécessaire pour booster cette norme pleine de promesses mais encore onéreuse et disparate au niveau de l’offre actuelle. Nous avons bien sûr LaCie qui est bien présent depuis les débuts et vient d’annoncer son nouveau Little Big Disk à 2 SSD intégrés de 500 Go chacuns et dépassant le Go/s (1’375 Mo/s) de débit selon le mode RAID choisi (0,1 ou JBOD) idéalement taillé pour du montage 4K (également sur le terrain avec un MacBook Pro les doigts dans le nez). Le prix devrait dépasser légèrement les 1000 euros.

Buffalo propose lui aussi un disque intéressant (un peu moins véloce au prix de 1020 euros pour 1 To mais fourni avec le câble TB…) également chaînable comme le LaCie avec les même mode RAID. Ce double SSD (SSD-WAT) fournit 760 Mo/s en écriture, ce qui est déjà largement confortable pour du montage véloce. Il est pré-formaté HFS+ pour les Mac.

2014 sera bien l’année du 4K.

Les Pegasus2 à interface Thunderbolt 2 sont disponibles depuis peu.

pegasus

Elles  sont au nombre de 3 tours (modèles R4, R6 et R8) Avec interface SATA interne et modes RAID 0,1 ,5 ,6 10, et aussi 50 et 60 (pour les modèles à 6 et 8 disques) de quoi trouver sa meilleure configuration selon ses besoins en jouant avec les trois paramètres qui sont : le débit, la sécurité des données et la capacité.

Cette tour Thunderbolt est annoncée comme étant la plus rapide au monde en mode RAID matériel. Elle est bien sûr chaînable en série avec 2 ports. Ce qui est par contre un peu étrange, c’est la vitesse des Disques à plateaux limités à 5’400 tours/minute pour la R8 (plus haut de gamme)

Les capacités s’étendent de 8 à 32 To. Elles sont bien entendu pré-formatées HFS+ et compatibles dès OSX 10.8.5. On peut en chaîner 6 au maximum (ce qui est déjà plus que pas mal je trouve !)

Avec ces tours taillées pour la 4k en temps réel on a ici clairement la première grande copine du nouveau Mac Pro auquel il manque encore un bel écran 4k (le nouveau DELL en UHD ?)

La page du constructeur :

http://www.promise.com/promotion_page/promotion_page.aspx?region=en-global&rsn=100